realisation-de-deux-nouvelles-stations-dessalement-deau-de-mer-ecostat-algeria-2017

Réalisation de deux nouvelles stations Dessalement d’eau de mer

25 décembre 2017
|

Le cahier des charges pour la réalisation des deux projets de station de dessalement d’eau de mer à Zéralda (Alger) et El Tarf est en cours de préparation.

Projet réalisation des deux projets de station de dessalement d’eau de mer
Lieu Zéralda (Alger) et El Tarf
Etat en cours de préparation
Délai de réalisation Entre 18 et 24 mois.
Capacité 300.000 m3/j chacune
Entreprise de réalisation Algerian EnergyCompagny (AEC), filiale de Sonatrach et de Sonelgaz.
Mode de réalisation mode BOT (BuildOperate and Transfer) qui signifie Construire, Exploiter et Transférer
Couverture en besoin d’eau de l’eau potable. 8 % la production globale actuel.
  • La réalisation de ces deux stations qui avec celles qui sont déjà en activité vont permettre de représenter 25% de du pays contre 17% actuellement.

 

Programme global de dessalement :

Nombre de stations de dessalement du projet 13
Capacité ·         2,31 millions de m3/j

·         près de 850 millions de m3/an

Nombre d’habitants alimenté 8 millions
Date de lancement 2003
Objectif de couverture de production d’eau potable 25 %
Stations déjà réalisées et mises en service 11

·         Arzew–Oran (86.000 m3/j)

·         Alger Hamma (200.000 m3/j)

·         Skikda (100.000 m3/j)

·         Beni Saf-Ain Timouchent (200.000 m3/j)

·         Mostaganem (200.000 m3/j)

·         Fouka-Tipaza (120.000 m3/j)

·         Souk Tlala-Tlemcen (200.000 m3/j)

·         Honein-Tlemcen (200.000 m3/j)

·         Cap Djinet-Boumerdes (100.000 m3/j)

·         Tenes-Chlef (200.000 m3/j)

·         Maacta-Oran (500.00 m3/j)

Volume 770 millions de m3/an
Enveloppe financière globale 3 milliards de dollars
Taux couverture de la production nationale d’eau potable 17%

 

Source : Le ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni.