banque-dalgerie-1024x474

Hausse de 6% des crédits à l’économie au 1er semestre 2018

10 octobre 2018
|

Les crédits à l’économie ont enregistré une hausse au premier semestre 2018 et dont plus de la moitié a été accordée au secteur privé indique le rapport de la Banque d’Algérie cité par l’APS

Crédits à l’économie :

Fin décembre 2017 Fin juin 2018 Evolution
Valeur 8.880 mds DA 9.408,1 mds DA +6% (528 mds DA)

 

Structure des crédits par secteur juridique :

Fin décembre 2017 Fin juin 2018 Evolution
Secteur public 48,55% 49,3%
Secteur privé (y compris les ménages) 51,44% 50,67%
Secteur économique public 4.311,3 mds DA 4.640,7 mds DA +7,64%
Secteur privé (entreprises et ménages) 4.568,3 mds DA 4.766,8 mds DA +4,35%
Crédits hypothécaires (achats de logements essentiellement) 656,7 mds DA 716,4 mds DA +9,1%

 

 Part des crédits:

Fin 2017 Fin juin 2018
Court terme 25,88% 26,87%
Long terme 53,35%. 54,51%

 

Liquidité bancaire :

Fin 2016 Fin 2017 Evolution
Valeur 821 mds DA 1.380,6 mds DA +68,2%

 

Nouveaux achats directs de titres du Trésor :

Début 2018
Valeur 1.400 mds DA

 

Taux de réserve obligatoires :

Taux De 4% à 8%

 

Liquidité bancaire :

Janvier et juin 2018
Valeur 1.500 mds DA

 

Recettes fiscales pétrolières :

Mai 2017 Mai 2018
Valeur 955,4 mds DA 1.179 mds DA

 

Recettes non fiscales (dont notamment les dividendes versés par la Banque d’Algérie) :

Fin 2017 Fin mai 2018
Valeur 919 mds DA 1.000 mds DA

Recettes budgétaires totales :

Fin mai 2017 Fin mai 2018
Valeur 3.171,3 mds DA 3.426,6 mds DA

 

Substantielle des dépenses totales :

Fin mai 2017 Fin mai 2018
Valeur 3.222,5 mds DA 4.079 mds DA

 

Déficit budgétaire :

Fin mai 2017 Fin mai 2018
Valeur 151,2 mds DA 652,4 mds DA

 

 Financement non conventionnel:

Fin juin 2018
Valeur 3.585 mds DA