getex-plus-de-90-du-chiffre-daffaire-realise-grace-a-la-commande-publique-ecostat-algeria-2017

Getex: plus de 90% du chiffre d’affaire réalisé grâce à la commande publique

11 février 2018
|

Le Groupe public des textiles et cuirs (Getex) réalise la majorité de son chiffre d’affaires avec la clientèle étatique grâce aux commandes publiques alors qu’il est pratiquement absent du marché grand public représente moin de 3 % .

Le Groupe public des textiles et cuirs (Getex) :

Branches industrielles ·         Textiles de base (50% des investissements productifs du Groupe)

·         Confection et habillement

·         Cuirs et chaussures

Nombre de filiales

Nombre d’unités

5 + 1e sous-filiale

40 unités

·         filiales Texalg (Fabrication des tissus de base) (11 unités)

·         C&H fashion (tout type de confection) (13 unités)

·         Textile divers Algérie (TDA) (la couverture et des non tissés) (6 unités)

·         Algérienne du cuir et dérivés (ACED)( fabriquant le cuir à partir de peaux bovines, ovines et caprines) (6 unités)

·         Leather industry confectionnant et transformant ce cuir en chaussures, accessoires ou vestes (4 unités)

Les ventes vers le grand public 2 ou 3% du chiffre d’affaires global
Clientèle institutionnelle ·         Services de la Justice,

·         Protection civile,

·         la police

·         la Direction générale des forêts

·         Entreprises publiques économiques, les commandent proviennent surtout de Sonatrach, d’Air Algérie et des sociétés relevant, entre autres, des filières de la cimenterie et de la mécanique.

Crédits 21 milliards DA de Crédits obtenu

·         19 milliards DA de Crédits consommés

·         2 milliards DA de crédit seront affectés au fur et à mesure des besoins exprimés

L’objectif pour 2018 ·         Croissance de 10% du chiffre d’affaires global à travers l’entreprise de distribution Jackets Club

·         Jackets Club constituée de 22 magasins (vingtaine d’autres devront entrer en activité dans le courant de l’année 2018, en misant sur la clientèle féminine et enfants.)

·         Recourir à des modélistes indépendants à travers des conventions

·         L’atteinte de l’équilibre du résultat financière du groupe pour l’exercice 2018

 

  • La matière première pour l’industrie textile est importée, dont essentiellement la fibre coton, et ce, contrairement à celle du cuir dont ne sont importés que certains produits chimiques de traitement.
  • Actuellement, la fabrication du tissu dépend des importations des matières premières à hauteur de 60%.

Projet de complexe appartenant à la joint-venture Tayal:

Projets 8 usines

·         Usines de tissage,

·         Usines de traitement,

·         Usines de confection,

·         Usines de bonneterie,

·         Usines d’ennoblissement de tissus (blanchiment et la teinture)

·         Usine de filature

Autres:

·         Pôle immobilier résidentiel pour le personnel (567 logements).

·         Centre d’affaires

·         Une école de formation en métiers de tissage et de confection (capacité d’accueil de 500 stagiaires par session)

Superficie 250 hectares
Production 40% réservés au marché national

60% restants à l’exportation

·         30 millions de mètres linéaires de tissus

·         12 millions de pantalons jean/an

·         6 millions de chemises

Délai fin 2018 en 2 étapes

1ère  étape : (réalisation de huit (8) usines totalement intégrées)

2ème étape : (centre d’affaires et d’une école de formation en métiers de tissage et de confection avec une capacité d’accueil de 500 stagiaires par session.)

Partenariat Algéro-turc

·         2 entreprises de Getex (Texalg et C&H)

·         Holding Madar (ex. Snta)

·         L’entreprise turque Intertay

Usine de filature :

Projet Usine de filature de coton fait partie de projet de complexe
Lieu Relizane
Entrer en production Mars 2018
Capacité de production 9.000 tonnes/an