Vue d'ensemble

L’économie algérienne repose largement sur la production et les exportations d’hydrocarbures.

En raison de la baisse de la production des hydrocarbures conventionnels, les responsables algériens estiment que l’exploitation du gaz de schiste est une option « incontournable » pour maintenir la capacité d’exportation.

Dans ce sens, l’Algérie a donné en 2013 le feu vert à l’exploitation du gaz de schiste après l’amendement de la loi sur les hydrocarbures.

  • Chiffres-clés :
  • A retenir :

Sous-secteurs